Vous êtes dans : Accueil > Les légendes de Soissons > Le Vase de Soissons > La légénde du Vase

La légénde du Vase

Le Vase de Soissons © ville de Soissons

Qui n’a jamais entendu parler de Soissons et son fameux vase dans les manuels scolaires ?

Cette légende berce les murs de la Cité depuis des siècles.

Une histoire épique et militaire remontant à l’époque où Clovis était encore païen !

Cette légende nous est contée par Grégoire de Tours, dans « Histoire des Francs ». 

Au lendemain de la bataille de Soissons (486), Saint Rémi évêque de Reims demandait à Clovis de lui rendre un vase très précieux auquel il tenait et qui avait été pillé par un soldat de son armée.

Clovis exprima alors à ses guerriers le désir d’obtenir ce butin hors part, lors du traditionnel partage de butin. Un soldat s’approcha et d’un coup francisque, il frappa le vase en disant : « Tu n’auras que ce que le sort t’accordera ».

L’année suivante, Clovis passa ses guerriers en revue au Champs de Mars. Reconnaissant celui qui l’avait outragé, il lui reprocha d’avoir ses armes en mauvais état, il les lui arracha et les jeta à terre. Le Franc se baissa pour les ramasser. Clovis, d’un coup de hache lui fendit le crâne en déclarant « Ainsi as-tu traité le Vase de Soissons ! »

Vous ne pourrez certes pas trouver le Vase de Soissons au musée ou ailleurs, mais n’hésitez pas à flâner en centre ville où de nombreux vases enrichissent l’architecture.

Saurez-vous tous les retrouver ?

Pourquoi ne pas accompagner Laura Crochkoer, notre célèbre archéologue, chercheuse de trésors, à partir à la découverte du trésor ?