Vous êtes dans : Accueil > Les légendes de Soissons > Le haricot de Soissons > Le haricot de Soissons

Le haricot de Soissons

LE GUETTEUR DE LA CATHEDRALE :

 

A la fin du siècle dernier le guetteur nommé Le Paon ne quittait le haut de la tour, il surveillait la ville et les incendies tout en exerçant son métier de cordelier. Ce fonctionnaire municipal savait beaucoup de choses mais il se fatigua de l’aridité de sa plate forme de pierre. Il égaya en semant des haricots (de Soissons) dans ses caisses, placés le long des gardes fous. Ses plantations volubiles s’accrochèrent à la rampe et couronnèrent la tour d’une verdure étonnante, qu’on prenait plaisir à aller voir. « C’est du vrai Soissons » disait-il à ses visiteurs. Et moins plaisantin que poète naïf  il ne manquait jamais d’ajouter  « Dieu créa la fleur et lui dit Sois Rose ! il créa le Haricot et lui dit Sois Son ! et  va en paix !… »

Sa production de haricots frais était mise dans des petits sacs en toile de jute qu’il fabriquait lui-même et qu’il descendait du haut de la tour. Les confiseurs soissonnais lui rendent hommage en créant le bonbon « Haricot de Soissons », présenté lui aussi dans des petits sacs en toile.

 

RECETTE DU SOISSOULET (pour 6 personnes) :

Ingrédients :

1,2 kg de filet d’agneau                                                          Une garniture aromatique :

250 g de pleurottes escalopées                                               1 carotte, 1 gros oignon

200 g de concassé de tomate                                                  2 gousses d’ail

300 g de haricots de Soissons                                                 50 g de lard fumé

50 g de maroilles affiné                                                          1 petit bouquet garni

50 cl de jus d’agneau

Chapelure blonde

100 g de beurre

10 cl d’huile

 

Préparation :

Cuire les haricots la veille avec la garniture aromatique, des grains de poivre et une pincée de gros sel. Deux heures de cuisson doivent suffire.

Rôtir le filet d’agneau  et en profiter pou en faire un petit jus de cuisson. Le retirer à mi-cuisson et le réserver saignant.

Sauter les pleurottes au beurre, égoutter les haricots, puis mélanger l’ensemble avec le concassé de tomate. Glisser le tout  dans un plat allant au four.

Mélanger le maroilles avec le jus  d’agneau. Bien fouetter pour homogénéiser.

Escaloper les noisettes d’agneau, les disposer sur les haricots, mouiller à hauteur le jus et parsemer de chapelure.

Gratiner  au four, dix à douze minutes à 180°/200°C

 

Où trouver des haricots de Soissons ?

Les jardins de Pontarcher

02200 Ambleny

Tél : 03.23.74.30.32

 

La coopérative agricole du haricot de Soissons

Hameau Vauxrains

02320 VAUDESSON

Tél : 03.23.53.96.65

 

L'Office de Tourisme de Soissons

16, place Fernand Marquigny

Tél : 03.23.53.17.37